Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Pays-Bas.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Pays-Bas flag Pays-Bas :

Risque pays des Pays-Bas : Commerce international

La prospérité néerlandaise a toujours reposé sur son commerce international, et la situation géographique du pays en fait une plaque tournante du commerce européen, Rotterdam étant le plus grand port européen. Avec les industries et les services de haute technologie, le commerce extérieur est l'un des principaux piliers de l'économie néerlandaise, représentant un impressionnant 145,3 % du PIB (Banque mondiale - dernières données disponibles) et en fait l'une des économies les plus ouvertes et tournées vers l'extérieur au monde. Le pays exporte principalement des huiles de pétrole autres que brutes, des produits alimentaires transformés (plantes, fleurs, produits laitiers, viande, fruits et légumes), des appareils électriques de téléphonie par fil et des médicaments. Les exportations de combustibles minéraux ont été les plus durement touchées en 2020, chutant de plus de 34,4 % par rapport à l'année précédente. La plupart des ventes sont des réexportations car le pays joue le rôle de plaque tournante européenne du commerce. Les importations sont dominées par les appareils électriques de téléphonie filaire, les huiles de pétrole, les machines automatiques de traitement de l'information, les circuits intégrés électroniques et les véhicules. Les PME indépendantes représentaient 19,6 % de la valeur totale des exportations de biens, tandis que les grandes entreprises représentaient plus de 51,7 %.

L'excédent économique des Pays-Bas est presque entièrement dû à ses échanges avec les pays de l'Union européenne. Les principaux partenaires commerciaux du pays sont l'Allemagne (22,1%), la Belgique (10,2%), la France (7,7%) et le Royaume-Uni (7,2%), tandis que les importations proviennent principalement d'Allemagne (17,7%), de Chine (10,6%), Belgique (9,8 %) et États-Unis (8,1 % - OMC).

Le pays a une balance commerciale structurellement positive pour les biens et services, qui s'élevait à environ 10,4% du PIB pour 2020 selon la Banque mondiale. La même année, les exportations de biens du pays s'élevaient à 674,8 milliards de dollars (une baisse de 4,7 % en glissement annuel), les importations ralentissant à un rythme plus rapide (596 milliards de dollars ; -6,2 %) ; tandis que pour les services commerciaux, les exportations se sont élevées à 186 milliards de USD (en baisse de près d'un tiers en glissement annuel) et les importations à 169 milliards de USD (-36,2% - données de l'OMC). Les dernières données de l'Office national des statistiques montrent que le commerce néerlandais de biens était supérieur au niveau d'avant la pandémie au premier semestre 2021 : au cours des six premiers mois de 2021, les exportations de biens ont augmenté de 42 milliards d'euros par rapport à un an auparavant (+ 6 %), les importations ayant augmenté de 35 milliards d'euros (8 %).

 
La coopération économique internationale
Les Pays-Bas sont membres des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Union européenne, CCI, OMC, G-10, OCDE, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participent les Pays-Bas, cliquez ici. L'adhésion des Pays-Bas aux organisations internationales est également présentée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale des Pays-Bas, vue par l'OMC
Les barrières aux échanges, inventoriés par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les droits et taxes à l'importation sont dus pour les marchandises importées aux Pays-Bas depuis l'extérieur de l'Union européenne, que ce soit par un particulier ou une personne morale. Les Pays-Bas sont parties au tarif douanier commun de l'Union européenne, ce qui signifie que des taux préférentiels s'appliquent aux importations en provenance de pays avec lesquels l'UE a signé des accords. Les droits varient de 0 à 17 %, le tarif général s'élevant en moyenne à 4,2 %. Toutefois, les denrées alimentaires, les textiles et les vêtements font encore l'objet de certaines mesures de protection (contingents, droits de douane plus élevés, etc.). Certaines importations sont soumises à des droits antidumping.
Les ressources utiles
Fiscalité et douanes européennes
Procédure douanière néerlandaise
Douanes néerlandaises
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
La NL Agency est l'agence pour les entreprises aux Pays-Bas  

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022