Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Pérou.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Pérou flag Pérou :

Risque pays du Pérou : Société

Le développement humain

IDH* :
0.734/1
IDH (rang mondial) :
84/188

Note : (*) L'IDH, Indicateur de Développement Humain, est un indicateur qui synthétise diverses données telles que l'espérance de vie, le niveau d'éducation, les carrières professionnelles, l'accès à la culture, etc.

Taux de chômage
(% de la population active)
6,5 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2022)
Le salaire moyen
En 2019, le salaire mensuel moyen était de 1 443,1 PEN selon l'Institut national de la statistique et de l'informatique du Pérou (dernières données disponibles).
L'indépendance de la justice
L'opinion générale estime que le système judiciaire péruvien n'est pas complètement indépendant, bien que le gouvernement soit en train d'essayer de changer ceci. L'image générale donnée par le système judiciaire est qu'il est inefficace, surchargé et coincé entre l'influence politique et la bureaucratie.
Les sources de la loi et les similarités légales
La principale source de la loi au Pérou est la constitution de 1993. Le système légal du pays est basé sur un système de droit civil. Le Pérou accepte la législation obligatoire de la Cour Internationale de Justice (CIJ), mais avec des réserves.
 

La pression fiscale

La nature de la taxe Le taux standard
Impôt sur le revenu des particuliers Taux progressif qui se fait selon un système d'unités annuelles. Une unité équivaut à 4 400 PEN pour 2020.
Entre 0 et 5 unités 8%
Entre 5 et 20 unités 14%
Entre 20 et 35 unités 17%
Entre 35 et 45 unités 20%
Au-delà de 45 unités 30%
Employés non-résidents 30% de leur revenu brut péruvien (aucune déduction et aucun crédit n'est permis)
Les déductions et les crédits d'impôt
Les contribuables bénéficient de différentes déductions en fonction de la nature de leurs revenus (salaire, pension, etc.). Par exemple, les personnes physiques résidentes qui perçoivent un salaire peuvent bénéficier d'une déduction totale équivalant à sept unités d'imposition de leur revenu brut.
Les employés et les professionnels indépendants peuvent déduire trois unités d'imposition supplémentaires pour des dépenses telles que les intérêts hypothécaires, le loyer payé à un propriétaire, la sécurité sociale payée pour les aides ménagères et certaines dépenses payées aux services professionnels indépendants (des conditions s'appliquent). De plus, depuis 2019, les employés et les professionnels indépendants peuvent déduire 30% de toutes les dépenses payées pour des services professionnels indépendants. 15% des frais d’hôtels, de bars et de restaurants sont également déductibles.
Les dons de bienfaisance à des entités et dépendances du gouvernement et des entités sans but lucratif sont déductibles (jusqu'à un maximum de 10% du revenu imposable net).
Les personnes physiques résidentes qui touchent des revenus autres que des rémunérations peuvent déduire 20 % de leurs revenus locatifs et 20 % des redevances brutes perçues, tandis que les professionnels peuvent déduire 20 % de leurs revenus bruts (plafonnés à 24 unités fiscales), plus un montant annuel de sept unités fiscales.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022