Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Qatar.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Qatar flag Qatar :

Risque pays du Qatar : Politique

Chefs de gouvernement
Emir du Qatar : Tamim ben Hamad Al Thani (depuis le 25 juin 2013)
Premier ministre : Khalid bin Khalifa bin Abdul Aziz Al Thani (depuis le 28 janvier 2020)
Les prochaines élections
Les travaux pour la tenue des premières élections législatives du pays ont été inaugurés en octobre 2019. Des élections générales ont eu lieu au Qatar pour la première fois le 2 octobre 2021, suite à une annonce de l'émir du Qatar le 22 août. Au total, 284 candidats se disputaient les 30 sièges, avec 29 femmes en lice. Tous les candidats se sont présentés en tant qu'indépendants. Le taux de participation a été de 63,5 %.
Les principaux partis politiques
Les citoyens du Qatar jouissent de droits politiques restreints et la formation de partis politiques est interdite dans le pays. Les seules élections concernent le conseil municipal et tous les candidats en lice pour les élections municipales se présentent en tant qu’indépendants. Des élections législatives pour la composition du Conseil Consultatif n’ont pas encore eu lieu.
Le pouvoir exécutif

Le chef de l’Etat est l’Emir, c’est un titre héréditaire. Même si le pays est, dans les textes, une monarchie constitutionnelle, l’Emir exerce le pouvoir exécutif et il promulgue ou rejette également les lois après avoir interrogé le Conseil consultatif.
L’Emir a également le pouvoir de nommer le premier ministre et il approuve la composition du Conseil des ministres sur une proposition du Premier Ministre.

Le pouvoir législatif
Le système judiciaire du Qatar est un mélange de droit civil et de droit islamique (la charia). Le Conseil Consultatif (Majlis al-Shura) peut proposer et voter les lois mais le dernier mot revient à l’Emir. Le Conseil compte 45 membres, 30 d’entre eux sont élus au scrutin direct, général et secret, tandis que 15 sont nommés par l’Emir. Le Conseil des ministres peut également proposer des projets de lois et de décrets au Conseil consultatif.
La loi de la Charia est appliquée pour le droit relatif à la famille, à la succession et à plusieurs actes criminels.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022