Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays République Démocratique du Congo.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

République Démocratique du Congo flag République Démocratique du Congo :

Risque pays de la République Démocratique du Congo : Economie

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

La République démocratique du Congo (RDC) possède les deux tiers des forêts tropicales d'Afrique, dispose d'un sous-sol riche et d'un important potentiel hydroélectrique. L'économie a subi des conflits politiques au cours des deux dernières décennies. Après avoir enregistré la troisième croissance la plus rapide au monde (10,5 %) en 2014, l'économie a ralenti, principalement en raison de la hausse de l'inflation et de la baisse des prix des matières premières exportées, notamment le cuivre. En 2021, l'économie a progressé de 4,9 %, principalement en raison d'un coup de pouce dans le secteur minier après un ralentissement de l'activité provoqué par la pandémie l'année précédente. Au cours de la même période, les prix des produits de base et des exportations minières ont augmenté avec le redémarrage de la demande mondiale. En 2022 et 2023, l'exploitation minière devrait rester le principal contributeur à la croissance du pays, le PIB devant atteindre respectivement 5,6 % et 6,6 %.


L'économie de la RDC repose principalement sur les industries extractives, qui sont très dépendantes des cours mondiaux et de la dynamique économique internationale. L'économie du pays est donc fragile et vulnérable aux chocs. En 2021, le pays a bénéficié de la hausse des prix du cuivre (premier produit d'exportation), qui a entraîné une augmentation des recettes, des dépenses et des réserves de change. Les prix du cuivre et du cobalt devant rester élevés, la production et les exportations devraient augmenter dans les années à venir, ce qui devrait continuer à profiter à l'ensemble de l'économie. En 2021, l'inflation est tombée à 9,45 %, grâce à un franc congolais relativement plus stable. L'inflation devrait poursuivre sa tendance baissière en 2022, pour atteindre 6,4 %, avant de se stabiliser à 6,6 % en 2023. Le ratio de la dette au PIB a également diminué en 2021, à 11,9 %, et il diminuera encore dans les années à venir, atteignant 10,1 % en 2022 et 8,3% en 2023. Le déficit global est resté stable à 2,1%, mais il devrait baisser à 1,8% en 2022 et 1,5% en 2023. Pour répondre à la crise du coronavirus, le gouvernement congolais a mis en place un plan estimé à 2,6 milliards USD en 2020, qui s'est poursuivie en 2021. Le montant a été utilisé pour faire face aux défis médicaux, renforcer la stabilité macroéconomique et aider les citoyens à satisfaire leurs besoins fondamentaux. Les mesures mises en place face à la pandémie ont été efficaces pour relancer l'activité économique, qui se redresse progressivement. Cependant, bien qu'une inflation relativement faible et un plan de relance robuste aient soutenu la consommation privée dans le pays, sa contribution à la croissance a été limitée par la part importante de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté.

La RDC est l'un des pays les plus pauvres du monde, avec 70% de la population vivant dans l'extrême pauvreté (Banque mondiale, 2020). Il est parmi les moins bien classés dans l'indice de développement humain et la violence est fréquente, en particulier dans l'est du pays. Selon les dernières données de la Banque mondiale, en 2020, le taux de chômage dans le pays était de 5,2 %. Cependant, parmi la part occupée de la population, un pourcentage élevé de travailleurs ont des emplois informels.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 50,40e48,71e54,8359,2564,30
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,4e1,7e4,95,66,6
PIB par habitant (USD) 581e544e594622655
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 15,015,2e11,910,18,3
Taux d'inflation (%) 4,711,4e9,46,46,6
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,62-1,10e-1,14-1,09-0,98
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -3,2-2,2e-2,1-1,8-1,5

Source : FMI - World Economic Outlook Database - avril 2021.

Note 1 : (e) Données estimées

Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc congolais (CDF) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 1.074,791.654,221.914,391.851,462.114,34

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
49/100
Rang mondial :
165
Rang régional :
43

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022