Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays République Démocratique du Congo.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

République Démocratique du Congo flag République Démocratique du Congo :

Risque pays de la République Démocratique du Congo : Commerce international

La RDC est ouverte au commerce international, qui représente 65,4% de son PIB (2020, Banque mondiale). Le gouvernement de l'ancien président Joseph Kabila a mis en place une série de réformes destinées à améliorer le climat des affaires et à diversifier les exportations. Avec 80 millions d'hectares de terres arables et plus de 1 100 minerais et métaux précieux, la RDC a le potentiel pour devenir l'un des principaux pays exportateurs du continent et un moteur de la croissance africaine. Le pays exporte principalement du cuivre raffiné (49,8 %), du cobalt (23,4 %), du minerai de cuivre (6,6 %), du pétrole brut (5,7 %) et des diamants (2,9 %) ; tandis qu'il importe principalement des médicaments (4,9%), du pétrole raffiné (3,9%), de l'acide sulfurique (2,4%), des machines de traitement de la pierre (2,1%) et des camions de livraison (2%).

Les principaux partenaires commerciaux de la République démocratique du Congo sont la Chine, la Zambie, l'Afrique du Sud, les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite. La RDC est membre du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (ECGLC) et de l'OMC. En outre, en 2022, le pays a signé des accords bilatéraux de coopération dans divers secteurs avec la Turquie, notamment la défense et la sécurité, les infrastructures et les transports, la non-double imposition et la promotion des investissements.

La balance commerciale de la RDC est structurellement négative, mais la reprise des prix des matières premières joue en faveur de la croissance des exportations et du rééquilibrage des comptes courants. Au cours des dernières années, la balance commerciale du pays était positive. L'excédent commercial des marchandises a augmenté pour atteindre 1,9 milliard USD en 2020, les importations de biens s'élevant à 6,6 milliards USD, tandis que les exportations ont atteint 14,1 milliards USD. Cette même année, les exportations de services se sont élevées à 115 millions USD et les importations à 2,4 milliards USD, ce qui a entraîné une balance commerciale négative de 624 millions USD, si l'on tient compte des services.

 
La coopération économique internationale
Membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC)

Membre de l'Union africaine (UA)

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
13,02%
Les ressources utiles
Site Internet des douanes

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022