République dominicaine flag République dominicaine :

Risque pays de la République dominicaine : Commerce international

La République dominicaine est ouverte au commerce extérieur et applique une politique libérale et ouverte, les échanges représentant 44 % du PIB du pays. L'Association industrielle de la zone franche (ADOZONA), qui représente plus des deux tiers des exportations, est un pilier important de l'économie du pays. La République dominicaine est la 87e plus grande économie exportatrice au monde et le 81e plus grand importateur. Le pays exporte principalement de l'or (17,9 %), des instruments et appareils médicaux (10,2 %), des cigares et cigarettes (8,1 %), des appareils électriques (8 %) et des articles de bijouterie (3,7 %). Ses principales importations comprennent les huiles de pétrole (7 %), les véhicules automobiles (4,3 %), le gaz de pétrole (3,1 %), les médicaments (3,1 %) et les articles en plastique (2,7 %).

Les principaux partenaires commerciaux de la République dominicaine sont les États-Unis, la Chine, la Suisse, Haïti, le Mexique, le Canada, les Pays-Bas, l'Espagne et le Brésil. La République dominicaine est membre de l'OMC, de la CARICOM et du CARIFORUM. En 2018, la Chine a inauguré une nouvelle ambassade en République dominicaine, après que le pays a rompu ses relations avec Taïwan. Selon le gouvernement américain, la Chine a offert des incitations économiques à la République dominicaine dans une tentative de domination. Taïwan affirme que la Chine a offert à la République dominicaine un ensemble d'investissements et de prêts de 3,1 milliards de dollars, ce que la Chine nie. Le gouvernement dominicain a déclaré que les deux pays préparent plusieurs accords bilatéraux pour des avantages mutuels.

Comme la plupart des îles des Caraïbes, la République dominicaine a un déficit commercial structurel. En 2020, les exportations de biens du pays ont atteint 10,2 milliards de USD, tandis que les importations se sont élevées à 17 milliards de USD, entraînant un déficit de 6,7 milliards de USD. Quant aux services, les exportations ont totalisé 3,8 milliards de USD, tandis que les importations ont atteint 3 milliards de USD sur la même période. Le tourisme a connu une croissance rapide, en particulier en provenance des États-Unis, ainsi que les exportations de produits manufacturés - qui devraient continuer de croître. Cependant, les importations d'électricité ont augmenté et devraient continuer à le faire jusqu'à la signature du Pacte de l'électricité. Par conséquent, le secteur de l'électricité restera un frein à la croissance et à la situation budgétaire. La relance de l'économie internationale devrait permettre une augmentation des exportations et une réduction du déficit commercial qui s'est creusé en raison de la pandémie de COVID-19.

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Accord de Libre Echange Amérique centrale-République Dominicaine (ALEAC-RD)
L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges répertoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
8,22%
Les ressources utiles
Direction Générale des Douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'Office national de la propriété industrielle.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022