Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays République Tcheque.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

République Tcheque flag République Tcheque :

Risque pays de la République Tcheque : Commerce international

L'économie de la République tchèque est très ouverte sur l'extérieur : selon la Banque mondiale, le commerce extérieur représentait 135,1 % du PIB en 2020 (dernières données disponibles). L'industrie automobile est l'épine dorsale du commerce, tant pour les importations que pour les exportations, la fabrication de voitures et de pièces détachées représentant près d'un cinquième des exportations tchèques. Les machines sont une autre source importante d'exportations. Les véhicules et les pièces détachées figurent également parmi les principales importations, juste après les appareils de télécommunication, et suivis par les ordinateurs et les médicaments.

En tant qu'économie de taille moyenne, ouverte et axée sur les exportations, le marché tchèque dépend fortement de la demande étrangère, en particulier des partenaires de l'UE. En 2020, l'Allemagne était le principal partenaire commercial de la République tchèque, recevant 32,7% de ses exportations et fournissant 23,3% de ses importations. La Slovaquie était la deuxième destination des exportations tchèques (7,6 %), suivie de la Pologne (6,2 %), de la France (4,7 %) et de l'Autriche (4,1 %). La Chine (18,1 %) était le deuxième fournisseur de biens et de services de la République tchèque après l'Allemagne, suivie de la Pologne (7,9 %), de la Slovaquie et de l'Italie (4,1 % chacun - données Comtrade). Le pays représente désormais 80% de ses échanges avec les pays de l'OCDE (dont 80% avec l'UE).

La République Tchèque a enregistré une balance commerciale structurellement positive depuis son entrée dans l'UE, une tendance qui devrait se poursuivre. Ces dernières années, les exportations ont bénéficié des bonnes performances de l'économie allemande (notamment en ce qui concerne son industrie automobile). Malgré la pandémie de COVID-19 qui a provoqué une contraction du commerce international mondial, la balance commerciale du pays s'est améliorée en 2020 et a été estimée positive de 6,8% du PIB par la Banque mondiale (contre 6% un an plus tôt). La même année, les exportations de biens ont totalisé 192 milliards de dollars (-3,5% en glissement annuel) tandis que les importations se sont élevées à 170,6 milliards de dollars (-4,7% en glissement annuel). Concernant le commerce des services, les exportations ont diminué à 26 milliards de USD contre 21,5 milliards de USD d'importations (-14,2% et -16,5%, respectivement). Selon les chiffres préliminaires de l'Office tchèque des statistiques, au cours de la période de janvier à novembre 2021, les exportations et les importations de biens ont augmenté de 13,4 % et 19,0 %, respectivement, par rapport à l'année précédente.

 
La coopération économique internationale
La République tchèque est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Union européenne, CCI, Initiative centre-européenne (ICE), OMC, OCDE, Convention de Schengen, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la République tchèque, cliquez ici. L'adhésion de la République tchèque aux organisations internationales est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Les opérations effectuées dans l'EEE sont exemptes de droits.
Le tarif douanier commun de l'Union Européenne s'applique aux marchandises originaires de l'extérieur de l'Europe. En général, le droit est relativement faible, allant de 5,0% à 14% sur les produits industriels. Cependant, de nombreux produits ont des droits réduits ou pas de droits du tout en vertu d'accords commerciaux (selon Eurostat, environ 70% des importations qui entrent dans l'UE le font à un tarif nul).
Les produits agricoles importés de l'extérieur de l'UE sont soumis à la politique agricole commune (PAC), les droits de douane sur ces produits étant complétés par un système de prélèvements variables ou d'autres charges.

Pour plus d'informations, consultez le Guide Fiscalité et Douanes publié par la Commission Européenne.
Les ressources utiles
Administration douanière tchèque
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'organisme responsable de la protection de la propriété intellectuelle est le Ùrad Prùmyslového Vlastnictvi (Bureau de la propriété industrielle). Vous pouvez également consulter le Département du droit d'auteur du Ministère de la Culture.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022