Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Russie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Russie flag Russie :

Présentation de la Russie : Politique

Chefs de gouvernement
Président : Vladimir Vladimirovitch Poutine (depuis le 7 mai 2012 ; réélu le 18 mars 2018) - Russie unie
Premier Ministre : Mikhail Mishustin (depuis le 16 janvier 2020) - Russie unie
Les prochaines élections :
Présidentielle: mars 2024
Douma: septembre 2026
Le contexte politique actuel
Le 24 février 2022, la Russie a déclenché un conflit militaire sur le territoire ukrainien, ce qui bouleverse profondément le contexte politique actuel dans les deux pays et aura des ramifications politiques et économiques importantes. Pour les mises à jour en cours sur l'évolution du conflit russo-ukrainien, veuillez consulter les pages dédiées sur Le Monde.

Vladimir Poutine, au pouvoir depuis 17 ans, a entamé en mai 2018 un nouveau mandat présidentiel de six ans. Dans la continuité de son mandat précédent, il met l'accent sur les valeurs conservatrices, l'anti-occidentalisme et le nationalisme des grandes puissances. Lors des élections municipales et régionales de septembre 2019, le parti Russie unie a perdu un tiers de ses sièges à l'Assemblée législative de la ville de Moscou. Sa popularité a été mise à mal par la réforme des retraites. La baisse des cotes d'approbation a entraîné la démission brutale du gouvernement, y compris du Premier ministre Dmitri Medvedev, en janvier 2020. Mikhail Mishustin, l'ancien chef du service fédéral des impôts, a pris ses fonctions de nouveau Premier ministre. En 2020, au milieu de la pandémie de COVID-19, Poutine a appelé à un référendum qui a validé les changements constitutionnels qui lui permettent de se représenter en 2024 et potentiellement de rester au pouvoir jusqu'en 2036. La nouvelle influence de Mishustin a été démontrée lors du remaniement qui a eu lieu en novembre. 2020 et qui a amené des technocrates soucieux des affaires dans le cabinet. Les élections à la Douma de septembre 2021, au cours desquelles Russie unie a obtenu sa majorité constitutionnelle, ont été entachées de fraude et précédées d'une vague de répression. La principale figure de l'opposition, Aleksei Navalnyi, a été emprisonnée.


Sur le plan international, alors que Joe Biden a pris ses fonctions de nouveau président américain en janvier 2021, les relations bilatérales avec les États-Unis sont entrées dans une nouvelle période d'incertitude. Le premier sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine s'est tenu en juin 2021, marquant le lancement d'un dialogue sur les questions de sécurité. Après avoir convenu de normaliser la situation dans le nord-ouest de la Syrie en 2019, les relations entre la Russie et la Turquie ont de nouveau bénéficié de l'accord de paix du Haut-Karabakh négocié par Moscou et signé par les dirigeants de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie en novembre 2020. En novembre 2021, une impasse à la frontière polono-biélorusse entre les gardes-frontières polonais et des milliers de migrants tentant de passer par la Biélorussie en route vers l'UE a réactivé les tensions entre la Russie et l'UE. Pour la première fois en trois ans, les présidents russe et ukrainien se sont rencontrés sur le conflit du Donbass en décembre 2019, mais aucune solution de paix n'a été trouvée. Après une rhétorique de plus en plus hostile et un renforcement militaire prolongé en 2021, la Russie a envahi l'Ukraine le 24 février 2022. Les pays occidentaux ont adopté une série de sanctions sans précédent visant à plonger l'économie russe dans une profonde récession et à isoler le pays du reste du monde. Les principaux États asiatiques se sont engagés à contrôler les exportations de semi-conducteurs, et lors du vote du Conseil de sécurité de l'ONU du 25 février condamnant l'invasion de l'Ukraine, la Chine a opté pour l'abstention. Alors que le président ukrainien Zelensky appelait la population à défendre son pays, les forces russes ont dû faire face à une résistance inattendue. En Russie, les manifestations contre l'agression ont été sévèrement réprimées et l'accès aux réseaux sociaux a été limité. Les risques pour la stabilité intérieure augmenteront à mesure que la guerre se poursuivra et que les coûts économiques et humanitaires augmenteront.

Main Political Parties
Les prérogatives de l'exécutif russe ont été grandement renforcées à l'adoption d'une nouvelle constitution en 1993. L'appareil politique est très majoritairement aux mains du parti Russie Unie. Les partis d'opposition sont autorisés, mais n'ont que très peu de chance d'exercer le moindre pouvoir.

- Russie Unie : centre, demeure le plus grand parti de Russie, et visiblement le plus populaire, se réclame d'un "conservatisme russe"
- Parti Communiste de la Fédération Russe (CPRF) : gauche, vise l'installation d'un socialisme moderne
- Une Russie Juste (CP) : centre-gauche, allié à Russie Unie
- Le Parti Libéral-Démocrate de Russie (LDPR) : parti nationaliste d'extrême-droite, auto-proclamé centriste, opposé au communisme comme au capitalisme
Nature de l'Etat :
La Russie est une république fédérale.
Le pouvoir exécutif
Le Président est le chef de l'État. Il est élu au suffrage universel pour six ans. Véritable centre du pouvoir dans le pays, il est le commandant en chef de l'armée. Le Premier ministre est le chef du gouvernement. Il est nommé par le Président, avec l'approbation de la chambre basse du Parlement, et gère les affaires courantes du pays.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Russie est bicaméral. Le parlement, appelé Assemblée Fédérale, comprend : le Conseil de la Fédération (chambre haute), comptant 170 sièges avec des membres nommés par les gouverneurs régionaux et les institutions législatives, pour un mandat de quatre ans ; et la Douma d'État (chambre basse), qui compte 450 sièges et dont les membres sont élus au suffrage universel direct à partir de listes partisanes, pour un mandat de quatre ans.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
7/7
Libertés individuelles :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
150/180

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022