Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Russie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Russie flag Russie :

Risque pays de la Russie : Investissement

Le 24 février 2022, la Russie a déclenché un conflit militaire sur le territoire ukrainien, ce qui bouleverse profondément le contexte politique et économique actuel dans les deux pays et aura des ramifications importantes sur le climat d'investissement. Pour les mises à jour en cours sur l'évolution du conflit russo-ukrainien, veuillez consulter les pages dédiées sur Le Monde.

Les dernières informations spécifiques sur les sanctions économiques contre la Russie en réponse au conflit en Ukraine sont disponibles ci-dessous :
Quelles sanctions économiques ont été prises contre la Russie depuis l'invasion de l'Ukraine
Le point sur les sanctions internationales à l’encontre de la Russie

En raison de la pandémie de COVID-19, les flux d'IDE vers la Russie ont chuté de 70 %, passant de 32 milliards de USD en 2019 à 10 milliards de USD en 2020, selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED. En 2020, le stock d'IDE était d'environ 447 milliards de USD. En plus de la pandémie, la faiblesse de la demande internationale de pétrole brut et une guerre des prix ont poussé les prix à des niveaux historiquement bas et ont eu un impact sur les investissements dans le secteur. Pourtant, la Fédération de Russie est restée le plus grand bénéficiaire d'IDE dans la région, représentant plus de 40% des entrées. Selon les données de l'OCDE, les flux d'IDE ont rebondi au premier semestre 2021, atteignant 11,3 milliards de USD. Cependant, l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022 devrait détériorer profondément et durablement le climat des affaires. Diverses entreprises occidentales ont décidé d'arrêter ou de limiter leur activité en Russie. Par exemple, de grands groupes pétroliers et gaziers tels que BP, Shell et Exxon ont décidé de boycotter le pays, et le français Total a annoncé qu'il n'apporterait plus de capitaux à de nouveaux projets en Russie. Le fonds souverain norvégien, le plus important au monde, a déclaré qu'il se départirait de ses investissements russes. Dans le but de provoquer l'effondrement de l'économie, les pays occidentaux ont adopté une série de sanctions sans précédent contre la Russie, ce qui a déclenché la fuite des capitaux étrangers. Les actifs de la banque centrale russe ont été gelés, certaines banques ont été retirées de l'outil de communication international SWIFT, l'espace aérien de l'UE a été fermé aux avions russes, les exportations de composants de haute technologie vers la Russie ont été restreintes et la certification Nord Stream 2 a été retenue, entre autres mesures. En réaction, le gouvernement a annoncé la préparation d'un décret présidentiel visant à empêcher les investissements étrangers de sortir du pays. Les principaux investisseurs en 2020 comprenaient certaines grandes économies telles que la France, la Turquie, le Royaume-Uni et les États-Unis. La proximité géographique a également stimulé les IDE sur le territoire de la Fédération de Russie, avec des investissements transfrontaliers chinois en cours dans l'Extrême-Orient russe et des investissements résilients en provenance de Finlande. Les principaux secteurs bénéficiaires d'IDE sont l'industrie extractive, les activités manufacturières, financières et d'assurance, le commerce de gros et de détail, les activités administratives et de services, et l'immobilier.
 
Avant la guerre, la part des IDE dans le PIB restait relativement faible compte tenu de la croissance et du potentiel économique du pays, et les investissements en fonds de roulement représentaient une part importante des IDE totaux. La Russie a entrepris des réformes économiques ces dernières années, mais les problèmes administratifs, la corruption et les incertitudes concernant la stabilité de la région sont restés des défis majeurs. La Russie a adopté une loi lui permettant de saisir les avoirs d'États étrangers sur son propre territoire, en réaction à la confiscation de biens russes par des pays européens dans l'affaire Ioukos. La Russie se classe 28e (sur 190 pays) dans le classement Doing Business 2020 établi par la Banque mondiale (dernier rapport), soit une progression de 3 places par rapport à l'année précédente. Les principaux atouts de la Russie sont ses ressources naturelles abondantes (pétrole, gaz et métaux) et sa main-d'œuvre abondante et qualifiée.

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Russie
Tenders Info, Appels d'offres en Russie
DgMarket, null
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise en Russie.
Chambre d'enregistrement
Les ressources utiles
Agence nationale pour les investissements directs (en anglais)
Banque européenne de reconstruction et de développement
Agence fédérale pour le management des Zones économiques spéciales
Portail commercial de la Russie
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Russie Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 4,00 5,26
Temps (jours) 10,10 11,78

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022