Le Salvador flag Le Salvador :

Risque pays du Salvador : Commerce international

Le Salvador est ouvert au commerce international, qui représentait 69 % du PIB en 2020. Le commerce a été soutenu par la privatisation de la plupart des secteurs, ainsi que par la promotion de la production textile du pays, du tourisme et des services portuaires internationaux. Cependant, le Salvador dépend des États-Unis pour son commerce extérieur, ce qui rend sa situation quelque peu volatile. Les principales exportations du pays comprennent divers articles d'habillement (21,9%), des articles de transport ou d'emballage de marchandises (4,3%), du sucre de canne ou de betterave (4,3%), du papier hygiénique (3,4%) et des médicaments (3,2%). Les principales importations comprennent les huiles de pétrole (7,2 %), les médicaments (3,6 %), les appareils électriques pour la téléphonie par ligne (2,7 %), les groupes électrogènes et les convertisseurs rotatifs (2,5 %) et le gaz de pétrole (2,1 %). Selon les prévisions du FMI relatives au commerce extérieur, le volume des exportations de biens et services a augmenté d'environ 20,8 % en 2021 et devrait augmenter de 9,3 % en 2022, tandis que le volume des importations de biens et services a diminué d'environ 17,9 % en 2021 et devrait augmenter de 7,9 % en 2022.

Les principaux partenaires commerciaux du pays sont les États-Unis, le Guatemala, le Honduras, la Chine, le Mexique, le Nicaragua et le Costa Rica. Le Salvador a très peu de barrières commerciales affectant l'exportation de produits fabriqués dans le pays, mais il existe quelques barrières dans les services. Le gouvernement encourage activement les exportations des petites et moyennes entreprises du pays. Enfin, un plan directeur entre le Salvador, le Honduras et le Nicaragua pour le Golfe Fonseca a été présenté en 2019 ; il comprend des ferries entre les villes clés ainsi que la mise en œuvre d'un parc logistique, d'une zone de libre-échange et d'un pôle de tourisme durable. Le Salvador est membre du MCCA et a conclu des accords commerciaux avec l'UE, le Mexique, la Colombie, Taïwan, le Panama, le Chili, la République dominicaine, le Venezuela, la Corée du Sud et le Royaume-Uni.

Le pays a une balance commerciale structurellement négative, qui a atteint 5,2 milliards de USD en 2020 - une tendance qui devrait se poursuivre au cours de la prochaine décennie. En 2020, le Salvador a exporté pour 5 milliards de USD de marchandises, tandis que les importations ont atteint 10,3 milliards de USD. En ce qui concerne le commerce des services, les importations se sont élevées à 1,4 milliard de USD en 2020, tandis que les exportations ont atteint 2 milliards de USD.

 
La coopération économique internationale
Membre de la Zone de Libre Echange des Amériques (ZLEA)

Signataire de l'Accord commercial CAFTA-DR

Membre du Marché commun de l'Amérique centrale (MCAC)

Membre des Quatre d'Amérique centrale (CA-4)

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
5,85%
Les ressources utiles
Direction Générale des Douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Le Centre national des registres.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022