Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Singapour.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Singapour flag Singapour :

Présentation de Singapour : Politique

Chefs de gouvernement
Présidente : Halimah Yacob (depuis le 14 septembre 2017)
Premier ministre : LEE Hsien Loong (depuis le 12 août 2004, réélu le 10 juillet 2020) - PAP
Les prochaines élections :
Présidentielle : 2023
Parlementaires : 2025
Le contexte politique actuel
Même s'il a remporté 83 sièges sur 95, le Parti d'action populaire (PAP), qui gouverne le pays depuis l'indépendance en 1965, est sorti relativement affaibli aux élections générales de juillet 2020, où il a remporté 61% des voix, contre 70% en 2015. Le plus grand groupe d'opposition, le Parti des travailleurs, a obtenu son meilleur résultat à ce jour, remportant 10 sièges. Bien qu'il ait initialement promis qu'il quitterait le pouvoir avant d'avoir 70 ans en février 2022, le Premier ministre Lee Hsien Loong, fils de l'homme d'État fondateur Lee Kwan Yew, a finalement déclaré qu'il ne démissionnerait pas tant que la crise économique et sanitaire ne serait pas résolue. L'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'économie de Singapour a été vaste et significatif, affectant différents secteurs de l'économie à des degrés divers. Le pays a injecté 73,7 milliards de USD dans l’économie pour compenser les effets négatifs de la crise de COVID sur l’économie.
Main Political Parties
Bien que Singapour soit une nation multipartiste, le parti de centre-droit Parti d'Action du Peuple (PAP) domine le pouvoir législatif depuis 1959 et détient toujours une majorité écrasante dans l'unique chambre du parlement.

Il est admis que les partis d'opposition n'ont pas de réelles chances d'accéder au pouvoir. Parmi les groupes d'opposition, on trouve :

- Le Parti Démocrate de Singapour (SDP) : parti libéral-démocrate
- Le Parti des Travailleurs de Singapour (WP) : centre-gauche, parti d'opposition comptant le plus de sièges

-Le Parti du Progrès (centre-droit)

Nature de l'Etat :
Singapour est une République basée sur une démocratie populaire.
Le pouvoir exécutif
Le Président de Singapour est le chef de l'État. Le rôle du président est avant tout honorifique. À la suite des élections législatives, le leader du parti de la majorité ou de la coalition de majorité est en général nommé Premier ministre et chef du gouvernement par le Président. Le Premier ministre bénéficie des pouvoirs exécutifs qui comprennent l'application de la loi dans le pays et la direction des affaires courantes.
Le pouvoir législatif
Le corps législatif est monocaméral à Singapour. Le Parlement comprend jusqu'à 105 sièges: 93 sont élus par le peuple, tandis que jusqu'à 12 députés hors circonscription (NCMP) et jusqu'à neuf députés nommés (NMP) peuvent être nommés. Après l'élection générale de 2020, 93 députés ont été élus et deux NCMP ont été nommés (ou, aux termes de la loi sur les élections parlementaires, déclarés élus) au Parlement. Le Parlement contrôle l'action du gouvernement. Elle dépend du soutien du parlement, souvent exprimé par un vote de confiance.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Partiellement libre
Liberté politique :
4/7
Libertés individuelles :
4/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
160/180

Source : Classement mondial de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022