Somalie flag Somalie :

Risque pays de la Somalie : Commerce international

La Somalie est ouverte au commerce extérieur, qui représente 100 % de son PIB (Banque mondiale, 2020). Le commerce est entre les mains des commerçants locaux, qui gèrent leurs activités et leurs transactions malgré la situation sécuritaire anarchique. Une grande partie de la population reste en dehors du secteur commercial formel. L'administration douanière est encore faible et le tarif national actuellement en vigueur n'est pas basé sur le Système harmonisé (SH). Les facteurs limitant le commerce extérieur sont la mauvaise qualité des infrastructures routières et portuaires, ainsi que des niveaux élevés d'insécurité et de piraterie. Les exportations de la Somalie comprennent principalement l'or (37,42% des exportations totales), les ovins, caprins et bovins vivants (23,46%), les poissons et crustacés (9,12%), les gommes-résines (9,05%), les graines et fruits oléagineux (7,64%) et les fruits. Le pays importe principalement du tabac (13,73% des importations totales), des légumes (7,18%), des machines (7,13%), du sucre (6,57%), des céréales (5,51%), des véhicules (3,77%), des produits ferreux et alimentaires (ITC, 2020).

En 2020, la Somalie exportait principalement vers le Japon, la Chine, l'Égypte, l'Inde et la Turquie (CNUCED). Les principaux fournisseurs de la Somalie sont les Émirats arabes unis, la Chine, l'Inde, la Turquie, le Kenya, les États-Unis et la Malaisie (ITC, 2019).

La balance commerciale de la Somalie est structurellement déficitaire. En 2020, le pays a exporté des biens évalués à 360 millions de USD et importé 1,17 milliard de USD, enregistrant un déficit de 810 millions de USD (estimations de la CNUCED). Les importations de biens et services représentaient 105% du PIB, contre 14% du PIB pour les exportations (Banque mondiale, 2020). En raison de la pandémie de Covid-19, les volumes des échanges mondiaux ont fortement diminué. En outre, les exportations de la Somalie ont souffert des interdictions d'exportation de bétail imposées par les pays du Golfe.

 
L'évaluation de la politique commerciale
La Somalie et l'OMC

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022