Sri Lanka flag Sri Lanka :

Risque pays du Sri Lanka : Commerce international

Le Sri Lanka est relativement ouvert au commerce international, qui représentait 40 % du PIB en 2020 (Banque mondiale, 2022). Néanmoins, sa part dans le PIB a diminué presque continuellement au cours des 20 dernières années après avoir culminé à 88,6 % en 2000. Le pays exporte principalement des textiles et des vêtements (plus de 40 % des exportations totales en 2020), du thé (11,3 %), des produits en caoutchouc ( plus de 7 %) et du pétrole raffiné (2,1 %). Ses principales importations comprennent le pétrole raffiné (7,9%), les textiles et articles textiles (plus de 14%), et le pétrole brut avec 2,4% (OEC, 2022). En 2020, la crise économique mondiale provoquée par le COVID-19 a également fait des ravages sur le commerce international sri-lankais, les exportations ayant chuté d'environ 19,9 % et les importations de 13,2 % (FMI). La conjoncture devant progressivement s'améliorer en 2021, les exportations comme les importations devraient rebondir (+33 % et +24,1 %, respectivement).

Les exportations sri lankaises sont dirigées vers les États-Unis (23 % de toutes les exportations), le Royaume-Uni (8,1 %), l'Inde (6,5 %), l'Allemagne (6 %) et l'Italie (4,1 %) ; tandis que les importations proviennent principalement de la Chine (24,7 % de toutes les importations), de l'Inde (20,5 %), des Émirats arabes unis (5,7%), de Malaisie (4,2%) et de Singapour (4%). La politique commerciale du pays vise à renforcer l'accès des produits sri lankais sur le marché international. À ce titre, le gouvernement a signé plusieurs accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux, notamment au niveau régional. La Chine et le Sri Lanka ont négocié un accord de libre-échange. Cependant, alors que la Chine s'efforce de parvenir à un accord, le Sri Lanka a déclaré qu'il voulait plus de temps pour négocier l'accord, car le gouvernement s'inquiète de l'impact économique d'un accord précipité sur son économie (le Sri Lanka avait demandé un examen de l'accord après 10 ans, ce sur quoi la Chine n'était pas d'accord). Par conséquent, les négociations sont actuellement dans une impasse. Les exportations sri-lankaises ont toujours été moins compétitives que celles d'autres pays de la région comme le Bangladesh et le Vietnam en raison d’un salaire minimum plus élevés. Néanmoins, une chute rapide de la valeur de la roupie sri-lankaise et une hausse du salaire minimum pour les travailleurs de l'industrie du vêtement au Bangladesh et au Vietnam ont contribué à uniformiser les règles du jeu.

Sri Lanka a un déficit commercial structurel. En 2020, les importations de marchandises ont atteint 16,2 milliards de USD, tandis que les exportations ont totalisé 11,3 milliards de USD (OEC, 2022) entraînant un déficit de 4,9 milliards de USD.

Plus récemment, le déficit commercial du Sri Lanka s'est creusé à 1089 millions de USD en janvier 2022, contre 562 millions de USD il y a un an. Les importations ont bondi de 46,8 % par rapport à l'année précédente pour atteindre un niveau record de 2 241 millions de USD, grâce à la hausse des achats de biens intermédiaires (58,2 %), à savoir le carburant (88,2 %), les textiles et articles textiles (27 %) et les métaux de base (457 %). De plus, les livraisons ont augmenté pour les biens de consommation (28%), en particulier les produits médicaux et pharmaceutiques (133,7%) et les biens d'investissement (36,1%), à savoir les machines et équipements (45,7%). Parallèlement, les exportations ont légèrement augmenté de 20 % pour atteindre 1 156 millions de dollars, stimulées par les ventes de produits industriels (21,3 %), principalement les textiles et les vêtements (18 %), les produits agricoles (14,3 %) et les minéraux avec 8,8 % (Central Bank of Sri Lanka, 2022).

 
La coopération économique internationale
Membre de L'Association Sud asiatique pour la coopération régionale (ASACR). Le pays a signé un accord commercial avec 21 autres pays dans le cadre du cycle de São Paulo du Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC).
L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du Sri Lanka, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, recensées par les Etats-Unis
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
11,01%
Les ressources utiles
Services des douanes du Sri Lanka
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Visitez le site web de l'Office national de la Propriété intellectuelle du Sri Lanka (en anglais)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022