Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Suisse.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Suisse flag Suisse :

Risque pays de la Suisse : Commerce international

L'économie suisse est extrêmement ouverte au commerce extérieur, qui représente 115,9% du PIB du pays (Banque mondiale - dernières données disponibles). Les exportations de biens et de services représentent près des deux tiers du PIB du pays. En 2020, les principales exportations étaient les pierres précieuses (22,5%), les produits pharmaceutiques (14,9%), le sang (12,4%) et les horloges et montres (3,6%), tandis que les importations étaient dominées par les pierres précieuses et les métaux précieux (30,3%), les produits pharmaceutiques ( 8,9 %), le sang (4,3 %), les automobiles (3,5 %) et les bijoux (2,7 % - données Comtrade).

En 2020, les principaux clients de la Suisse étaient les États-Unis (23%), l'Allemagne (15,4%), la Chine (5,5%), le Royaume-Uni (5,3%) et la France (5,2%). Ses principaux fournisseurs étaient l'Allemagne (19,5%), l'Italie (8,2%), les États-Unis (7,2%), la Chine (6,1%) et la France (5,9% - données Comtrade). L'Union européenne est le premier partenaire commercial de la Suisse, représentant les deux tiers de son commerce extérieur total. Depuis 2002, le pays a signé des accords avec l'UE concernant sept secteurs commerciaux clés. La plupart des accords commerciaux de la Suisse ont été signés via l'AELE, bien que la Suisse soit autorisée à conclure des ALE en dehors de l'AELE, comme ce fut le cas avec le Japon et la Chine.

La Suisse affiche un excédent commercial structurellement important. Les exportations reposent principalement sur les secteurs de haute technologie, qui sont moins dépendants de la conjoncture économique internationale que les autres industries. Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations de marchandises de la Suisse se sont élevées à 319,3 milliards de USD tandis que les importations se sont élevées à 292 milliards de USD (+1,7% et +5% par rapport à un an plus tôt, respectivement). En ce qui concerne les services, la Suisse a exporté 113 milliards de USD (-12%), tandis qu'elle a importé 113,8 milliards de USD (-6,9%). L'excédent commercial du pays était estimé à 8,8% du PIB en 2020 par la Banque mondiale. Selon les chiffres préliminaires de l'Administration fédérale des douanes, au cours des neuf premiers mois de 2021, les exportations suisses se sont élevées à 182,6 milliards de francs alors que les importations se sont élevées à 147 milliards de francs.

 
La coopération économique internationale
La Suisse est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Association européenne de libre-échange (AELE), CCI, Association latino-américaine d'intégration (ALAI) (observateur), G-10, OMC, OCDE, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Suisse, cliquez ici. L'adhésion de la Suisse aux organisations internationales est également indiquée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Politique commerciale du pays, vu par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges répertoriées par l'UE
Barrières sanitaires et phytosanitaires, répertoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
En 2018, le taux appliqué moyen pondéré en fonction des échanges était de 2%, selon l'OMC, alors que le taux moyen simple de la nation la plus favorisée (NPF) était de 6,0%. Alors que les produits non agricoles des pays NPF n'étaient soumis qu'à un taux de droit moyen simple de 1,7% en 2018, des droits de 32,4% étaient appliqués aux produits agricoles et atteignaient 138,9% pour les produits laitiers. Les produits agricoles qui ne sont pas produits en Suisse ont généralement des tarifs plus bas, comme le café et le thé (3,7%) ou le poisson et les produits de la pêche (0,2%).
Les ressources utiles
Administration fédérale des douanes
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'organisme responsable de la protection de la propriété intellectuelle en Suisse est l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IGE).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022