Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Taïwan, Chine.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Taïwan, Chine flag Taïwan, Chine :

Présentation de Taïwan, Chine : Politique

Chefs de gouvernement
Président : Tsai Ing-Wen (depuis le 20 mai 2016 - Réélu le 11 janvier 2020) - PDP
Premier ministre : SU Tseng-chang (depuis le 14 janvier 2019) - PDP
Les prochaines élections :
Présidentielle: janvier 2024
Législative Yuan (parlementaire): janvier 2024
Le contexte politique actuel
La candidate pro-indépendante Tsai Ing-wen a remporté un second mandat avec une victoire écrasante à l'élection présidentielle de janvier 2020.
Main Political Parties
La plupart des formations politiques sont alliées aux deux partis au pouvoir : le Kuomintang (KMT) et le Parti Démocrate Progressiste (DPP). Les partis les plus importants sont :

- Le Kuomintang (KMT) : centre-droit, en faveur d'un nationalisme Chinois

- Le Parti Démocrate Progressiste (PDP) : centriste, soutient l'indépendance de Taïwan, a gagné un nombre important de sièges depuis 2012

- Le Parti du Nouveau Pouvoir : centre-gauche

- Le Parti du Peuple en Premier (Quinmindang) : libéral

- Parti Vert de Taiwan : centre-gauche

- Le Minkuotang : centre-droit

- Parti Travailliste : extrême-gauche

- Nouveau Parti : droite

- Parti Pour Le Bien Public: gauche

- Parti Socio-démocrate: centre-gauche

- Parti des Premières Nations de Taiwan : centre-gauche

- Parti Pour Les Arbres: centre-gauche, environnementaliste

Nature de l'Etat :
Pour tous les aspects pratiques, cela fait un demi-siècle que Taiwan est indépendant, mais la Chine considère qu'il fait partie de son territoire et veut réunifier l'île avec le reste du pays. Légalement, la plupart des nations et les Nations-Unies elles-mêmes reconnaissent la position du gouvernement chinois, à savoir que Taiwan est une province de la Chine.
Le pouvoir exécutif
C'est le premier pays d'Asie à avoir élu son président au suffrage universel direct. Le président et le vice-président sont élus sur le même bulletin, par vote populaire, pour un mandat de quatre ans (renouvelable une fois). Le Premier ministre est nommé par le président. Le gouvernement est nommé par le président, sur recommandation du Premier ministre.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif, le Yuan, est monocaméral et il compte 113 sièges, dont 73 membres de circonscriptions élus directement au suffrage universel, 34 membres élus à la proportionnelle, sur la base du nombre de votes reçus par les partis de l’île, et 6 élus au suffrage universel parmi les populations aborigènes, tous pour un mandat de quatre ans.
Les partis doivent recueillir 5% des voix pour avoir droit à des sièges à la proportionnelle.
 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Libre
Liberté politique :
1/7
Libertés individuelles :
1/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
43/180

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022