Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Taïwan, Chine.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Taïwan, Chine flag Taïwan, Chine :

Risque pays de Taïwan, Chine : Economie

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Taïwan faisait face à une croissance économique relativement faible à 3% en 2019 en raison de la baisse de la demande des partenaires commerciaux et des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le pays a enregistré une croissance du PIB de 3,1 % en 2020, l'un des meilleurs résultats au monde, et de 5,9 % en 2021 (FMI, octobre 2021). Taïwan bénéficie d'une bonne situation financière, est le 4e producteur électronique au monde et soutient la R&D. Selon les dernières prévisions du FMI, la croissance devrait revenir à 3,3 % en 2022, sous réserve de la reprise de l'économie mondiale post-pandémique.

Selon les dernières estimations du FMI, la dette publique a clôturé à 27,2% du PIB en 2021 et devrait diminuer en 2022 et 2022 avec respectivement 22,8% et 18,2%. Le budget était déficitaire à -1,9 % en 2019 et a augmenté en raison de la pandémie de COVID-19 à -3,2 % en 2020 mais est revenu à +0,3 % en 2021. Il devrait augmenter dans les années suivantes pour atteindre 1,4 % en 2022 et 2% en 2023. L'inflation est restée faible à 1,6% en 2021. Elle devrait rester à ce niveau avec 1,5% et 1,4% en 2022 et 2023 (FMI, octobre 2021). Les industries taïwanaises sont affectées par les tensions commerciales internationales, notamment l'électronique (40% des exportations taïwanaises), les machines et les produits chimiques. Les restrictions chinoises sur les voyages de la Chine continentale à Taïwan ont également affecté ce secteur. Parmi les autres défis économiques, citons les délocalisations massives qui affaiblissent l'emploi industriel, le secteur des services non compétitif, l'insuffisance des infrastructures et l'isolement diplomatique. Néanmoins, la croissance sera favorisée par les dépenses d'infrastructure dans les secteurs de la santé et de l'énergie. Le plan de développement des infrastructures modernisera également le réseau ferroviaire et la distribution d'eau. Alors que des déficits budgétaires sont attendus, les impôts sur les revenus ont augmenté et les transactions financières. La plus grande partie de la dette publique est intérieure et libellée en nouveaux dollars taïwanais.

En 2022, le défi le plus immédiat du pays reste lié aux impacts économiques, sociaux et de santé publique de la pandémie de COVID-19, même si Taïwan a bien maîtrisé la pandémie dès le départ grâce à une prévention précoce et efficace. L’approche du gouvernement face à la pandémie de COVID-19 a été parmi les plus réussies au monde. Évitant toute restriction abusive, les responsables se sont concentrés sur la recherche des contacts et les quarantaines pour les voyageurs d'outre-mer, et ont fourni des informations précises et opportunes au public. Malgré une poussée du COVID-19 en 2021, la croissance a été résiliente, principalement grâce à son secteur manufacturier orienté vers l'exportation, alors que la demande mondiale, en particulier pour l'électronique, s'accélérait. Le taux de chômage est resté stable à 3,8 %, pratiquement inchangé par rapport à 2020 et 2019 (respectivement 3,9 % et 3,7 %) et il devrait se maintenir à ce niveau (3,6 %) en 2022 et 2023 (FMI, octobre 2021). Les défis sociaux comprennent une population vieillissante, un faible taux de natalité et un programme politique tendu axé sur la réunification avec la Chine continentale.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
7.95/10
Rang mondial :
16/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 
Risque pays
Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
Les principaux journaux on-line
The Economist Taiwan
Taiwan news
Les ressources utiles
Ministère des Finances
Ministère des Affaires économiques
Conseil de l'Agriculture
Banque Centrale de la République de Chine

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022