Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Thaïlande.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Thaïlande flag Thaïlande :

Risque pays de la Thaïlande : Commerce international

La Thaïlande est une économie émergente et membre actif de l'ASEAN et est très ouverte au commerce international, qui représentait 97,9% du PIB en 2021 (Banque mondiale, 2022). Les principaux produits d'exportation sont les véhicules, y compris les pièces et accessoires (7,2 % des exportations totales), les bijoux (3,1 %), le pétrole brut (2,8 %) et les produits en caoutchouc (2,4 %). La Thaïlande importe principalement du pétrole brut (9,6% des importations totales), des circuits intégrés et micro-assemblages électroniques (4,7%), de l'or y compris l'or plaqué de platine (2,9%) et des pièces pour véhicules automobiles (6,5%). Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une hausse de 4,7% du volume des exportations de biens et services du pays en 2022, après une hausse de 2,8% en 2021 et une baisse de 4,9% en 2020 en raison de la pandémie de COVID, et une augmentation de 5% de ses importations, après une hausse de 15,2% en 2021 et une baisse de 3,2% en 2020.

En 2021, les principaux partenaires à l'exportation du pays étaient les États-Unis (15 % des exportations totales en 2021), la Chine (13 %), le Japon (10 %), Hong Kong (5 %) et le Vietnam avec 4,9 % (Comtrade, 2022). Les principaux partenaires à l'importation étaient la Chine (25 % des importations totales), le Japon (14 %), les États-Unis (7,7 %) et la Malaisie (5,2 %). La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine pourrait nuire aux exportations thaïlandaises dans les années à venir, mais le ralentissement en Chine peut être contrebalancé par la reprise économique sur d'autres marchés. Le 15 novembre 2020, la Thaïlande a signé le Partenariat économique global régional (RCEP) avec 14 autres pays de l'Indo-Pacifique. Cet accord de libre-échange est le plus important accord commercial de l'histoire, couvrant 30 % de l'économie mondiale. Il comprend l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires de l'accord de libre-échange de l'ASEAN (Australie, Chine, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée). Le RCEP couvre les biens, les services, l'investissement, la coopération économique et technique. Il crée également de nouvelles règles pour le commerce électronique, la propriété intellectuelle, les marchés publics, la concurrence et les petites et moyennes entreprises.

Selon les données de l'OMC, la Thaïlande a expédié pour 250,2 milliards USD de produits et services en 2021, tandis que les importations de biens et services se sont élevées à 215,3 milliards USD, ce qui donne un excédent de la balance commerciale, services compris, de 34,9 milliards USD.

 
La coopération économique internationale
La Thaïlande est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), CCI, Plan de Colombo, OMC, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), G-77, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Thaïlande, cliquez ici. L'adhésion de la Thaïlande à des organisations internationales est également décrite ici.
L'évaluation de la politique commerciale
La Thaïlande et l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, répertoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
Le taux moyen est de 7,2%. Veuillez consulter la base de données des tarifs douaniers intégrés.
Environ un tiers du régime tarifaire NPF de la Thaïlande implique des droits inférieurs à 5 %, et 30 % des lignes tarifaires sont en franchise de droits NPF, y compris les produits chimiques, l'électronique, les machines industrielles et le papier.          
Les ressources utiles
Douanes Thaïlandaises
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
L'organisme responsable du registre et de la protection de la propriété industrielle est le Département commercial du Ministère du commerce. Vous trouverez des informations sur l'organisme de réglementation sur le site du Département de la propriété intellectuelle.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022