Trinidad et Tobago flag Trinidad et Tobago :

Risque pays de Trinidad et Tobago : Investissement

La CNUCED classe Trinité-et-Tobago parmi les cinq économies les plus pauvres d'Amérique latine et de la région des Caraïbes. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE sont passées de 184 millions de USD en 2019 à -439 millions de USD en 2020, avec un impact sévère sur le secteur de l'énergie, qui représente environ la moitié du PIB. Cette baisse a été principalement causée par la crise économique et sanitaire mondiale déclenchée par la pandémie de COVID-19. Contrairement aux prêts intra-entreprises, les fonds propres et les bénéfices réinvestis ont fortement baissé dans le pays. Le stock total d'IDE est resté élevé à 8 milliards de USD en 2020. Traditionnellement, les hydrocarbures, la pétrochimie et les métaux sont les secteurs qui attirent le plus d'IDE, tandis que les principaux pays investisseurs sont les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni et le Canada.

Trinité-et-Tobago s'est classée 105e sur 190 pays dans le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, publié en 2020, comme dans l'édition précédente. Le pays bénéficie d'une population anglophone, d'un système politique stable et d'un accès à une énergie bon marché. Le marché du travail relativement flexible facilite l'appariement des emplois avec les travailleurs disponibles. Les droits de propriété sont bien protégés. Le pouvoir judiciaire est indépendant mais quelque peu soumis aux pressions politiques. La loi sur l'investissement étranger ne discrimine pas les investisseurs étrangers et ne limite pas leurs droits de propriété (bien qu'une licence soit requise pour détenir plus de 30 % d'une entreprise publique). Cependant, les facteurs qui découragent les investissements étrangers incluent les conditions climatiques difficiles et la forte dépendance du pays aux prix du pétrole sur le marché international. Conscient de l'ampleur très limitée de la diversification économique, le gouvernement cherche à renforcer les capacités productives locales en attirant des IDE vers les secteurs énergétiques (pétrochimie notamment) et non énergétiques (tourisme, agroalimentaire, finance, etc.). En effet, le gouvernement a créé une agence de promotion des investissements, InvestTT. Pour promouvoir davantage l'investissement, les autorités cherchent à établir un cadre juridique favorable au développement de partenariats public-privé visant à accroître la qualité des infrastructures du pays. En effet, des investissements importants ont été réalisés dans le pays ces dernières années. La Chine, en particulier, a resserré ses relations avec Trinité-et-Tobago, les deux pays signant un mémorandum "Belt and Road" et le géant asiatique menant plusieurs projets dans le pays des Caraïbes (comme une cale sèche de 500 millions de dollars et un parc industriel à La Brea pour un million de dollars).

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Banque Inter-américaine de développement, Appels d'offres en Amérique Latine
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise à Trinidad et Tobago.
Les ressources utiles
Agence pour l'évolution et le développement technologique des entreprises
Investir à Trinidad & Tobago
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Trinidad et Tobago Latin America & Caribbean
Procédures (nombre) 7,00 8,00
Temps (jours) 10,50 25,22

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022