Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Turquie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Turquie flag Turquie :

Risque pays de la Turquie : Commerce international

L'économie turque est ouverte au commerce extérieur, qui représente 61 % de son PIB (Banque mondiale, 2020). L'automobile (10,8 % des exportations totales, y compris les voitures particulières, les véhicules de transport et les accessoires pour véhicules) et les produits pétroliers (2,2 %) étaient les principales exportations de la Turquie en 2020, suivis des bijoux, de l'or, du fer, de l'acier et des produits textiles. Les principaux produits importés étaient l'or (11,5%), les automobiles et accessoires (6% au total), les huiles de pétrole (2,9%), les déchets ferreux (2,8%) et les appareils électriques (1,5%) (Comtrade). Le volume des exportations et des importations de la Turquie a fortement diminué en 2020 principalement en raison de la pandémie de Covid-19, mais a rebondi en 2021. Selon les données du FMI, le volume des exportations de biens et de services a augmenté de 21,4 % en 2021, tandis que les importations ont augmenté de 3,4 %. Les exportations devraient augmenter à un rythme plus lent en 2022 (7 %), tandis que les importations devraient accélérer (10,4 %).

L'Allemagne (9,4 % de toutes les exportations), le Royaume-Uni (6,6 %), les États-Unis (6 %), l'Irak (5,4 %) et l'Italie (4,8 %) figuraient parmi les principales destinations des exportations turques. La Chine (10,5%), l'Allemagne (9,9%) et la Russie (8,1%) étaient les principaux fournisseurs de biens de la Turquie, suivis des États-Unis (5,3%) et de l'Italie (4,2%). La Turquie a 22 accords de libre-échange (ALE) actifs, dont son tout premier accord commercial avec l'Espace économique européen en 1991 et le plus récent avec le Royaume-Uni, qui est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Accords commerciaux avec le Qatar, le Liban et Le Soudan devrait également entrer en vigueur prochainement. Dans le même temps, la Turquie a poursuivi les négociations d'ALE avec l'Ukraine, le Japon, la Thaïlande et l'Indonésie et commencera à renégocier les termes de ses accords existants avec la Géorgie, la Malaisie et la Moldavie. Les États-Unis ont imposé des droits supplémentaires sur les importations d'acier turc en août 2018, mais ils ont été ramenés à 25 % en mai 2019. La hausse a été jugée illégale par le Tribunal américain du commerce international en 2020. Cependant, l'UE a commencé à imposer des droits sur les importations turques de fer et d'acier en janvier 2021. L'accord tarifaire entre les États-Unis et l'UE conclu en octobre 2021 pourrait avoir un impact sur les exportations d'acier turc vers les États-Unis.

La structure commerciale turque a été caractérisée par un large déficit (37,9 milliards de USD en 2020 selon les données de la Banque mondiale) principalement dû aux importations d'énergie. De plus, comme la plupart de ses exportations sont liées aux importations de produits intermédiaires, semi-finis ou bruts, l'évolution de la balance commerciale a été traditionnellement liée à la croissance économique et à la valeur de la lire par rapport au dollar américain. En 2020, les importations de marchandises de la Turquie ont totalisé 219,5 milliards de USD, tandis que la valeur totale de ses marchandises exportées a atteint 169,7 milliards de USD (OMC). Selon l'OMC, les exportations de services en 2020 étaient supérieures aux importations, 34,6 milliards de USD et 24,8 milliards de USD respectivement. Le gouvernement a maintenu une politique active d'incitation à l'utilisation de combustibles d'origine locale pour la production d'électricité en soutenant les énergies renouvelables et la production domestique au charbon afin de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des importations de gaz. Dans le même temps, la crise monétaire, qui a ramené la valeur de la livre turque à des niveaux historiquement bas, a exercé une pression sur les importations et stimulé les exportations. Selon le ministère turc du Commerce, les exportations turques ont atteint 225 milliards de dollars en 2021 (+32,8% par rapport à 2020) tandis que ses importations ont atteint 271 milliards de dollars (+23,6%).

 
La coopération économique internationale
La Turquie est membre des organisations économiques internationales suivantes : G-20, OMC, FMI, Alliance du Pacifique (observateur), OCDE, CCI, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Turquie, cliquez ici. L'adhésion de la Turquie aux organisations internationales est également présentée ici.
L'évaluation de la politique commerciale
Politique commerciale du pays, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, répertoriées par l'UE
Barrières sanitaires et phytosanitaires, répertoriées par l'UE
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
L'UE et la Turquie sont liées par un accord d'union douanière depuis 1995. La Turquie applique le tarif extérieur commun (TEC) de l'union douanière aux produits industriels, et ses tarifs de la nation la plus favorisée (NPF) pour les produits non agricoles sont faibles, en moyenne 5,8 %. En revanche, la protection tarifaire est élevée pour les produits agricoles, avec une moyenne de 41,8 %.

Pendant la pandémie COVID-19, le gouvernement turc a augmenté les droits de douane sur environ 4 000 produits jusqu'à 50 % jusqu'à la fin septembre 2020, après quoi les droits de douane devraient diminuer, mais pour beaucoup, ne pas revenir aux niveaux antérieurs.
Les ressources utiles
Ministère des douanes et du commerce
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
La Turquie est en train d'adapter le cadre légal de la propriété industrielle aux directives de l'UE. Les principales avancées dans ce domaine sont la création de l'Office turc des brevets et des marques, l'introduction d'un régime de sanctions pénales et l'actualisation de la Loi sur les Marques moyennant une série de décrets.
La Turquie continue d'appliquer sa loi sur les droits de propriété intellectuelle (DPI), le code de la propriété industrielle n° 6769, qui est entré en vigueur en 2017.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022