Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Turquie.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Turquie flag Turquie :

Risque pays de la Turquie : Investissement

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED,  les entrées d'IDE en Turquie ont diminué de 15 % pour atteindre 7,9 milliards d'USD en 2020. Ce ralentissement est principalement dû à l'incertitude économique mondiale causée par la pandémie de Covid-19. Notamment, les IDE se sont redressés vers la fin de 2020 ( 2,3 milliards d'USD au T4), empêchant une baisse plus forte. Les économies européennes ont continué à représenter la majorité des flux entrants (55%), mais les États-Unis (14%) et les économies du Moyen-Orient (7%) et de l'Asie (6%) ont également été des investisseurs importants. Parmi les transactions notables, citons un investissement de 200 millions d'USD par Metric Capita (France) dans une unité de fabrication de produits pharmaceutiques et l'acquisition par la Qatar Investment Authority d'une participation de 10 % dans une société de courtage en valeurs mobilières, également évaluée à 200 millions d'USD. Le stock d'IDE s'élevait à 212 milliards USD en 2020.  La finance, la fabrication et l'énergie font partie des secteurs qui attirent le plus d'IDE en Turquie, représentant plus de 60% du total des stocks. En termes de stocks, les Pays-Bas sont en tête avec 16,1% de l'investissement étranger total, suivis des États-Unis avec 7,6% et des pays du Golfe - principalement le Qatar - avec 7% (Banque centrale de la République de Turquie).

La Turquie a adopté une série de réformes législatives pour faciliter les investissements étrangers, comme la création du Bureau des investissements de la présidence de la République de Turquie, vitrine des efforts entrepris pour attirer les opérateurs étrangers. Les flux d'IDE se sont améliorés grâce au développement de partenariats public-privé pour les grands projets d'infrastructure, des mesures de rationalisation des procédures administratives et de renforcement de la protection de la propriété intellectuelle, de la fin du filtrage des IDE et des réformes structurelles menées dans le cadre du processus d'adhésion à l'UE. Les facteurs entravant le développement des IDE comprennent l'instabilité de la lire turque, comme en témoignent les crises monétaires qui ont éclaté d'abord en août 2018 puis en octobre-novembre 2020, portant sa valeur à des niveaux historiquement bas, l’inflation qui a atteint des taux à deux chiffres et la proximité des conflits au Moyen-Orient. Néanmoins, le classement de la Turquie dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale a continué de s'améliorer, la Turquie étant classée 33e sur 190 économies en ce qui concerne la facilité de faire des affaires en 2020, en hausse de 10 positions par rapport à l'année précédente. Les améliorations concernant les paiements d'impôts ont notamment aidé la Turquie à obtenir un meilleur résultat cette année.

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Turquie
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Turquie
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise en Turquie.
Le Bulletin officiel
Les ressources utiles
Office d'Investissement de la République de Turquie
Portail commercial de la Turquie
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Turquie Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 7,00 5,26
Temps (jours) 7,00 11,78

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022