Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Uruguay.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Uruguay flag Uruguay :

Créer une entreprise en Uruguay : Impôt sur les sociétés

Impôts sur les sociétés

Principales taxes Taux
Impôt sur le revenu des sociétés (IRIC - Impuesto a la Renta de Industria y Comercio) 25%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères L'Uruguay applique un régime fiscal territorial, de sorte que les entités résidentes et non résidentes sont soumises à l'impôt sur leurs revenus réalisés en Uruguay. Une entreprise est considérée comme résidente si elle est constituée conformément à la loi uruguayenne.
Une retenue à la source de 12% est prélevée sur les revenus de source uruguayenne obtenus par des non-résidents, sauf dans les cas où ces revenus proviennent de l'exploitation d'un établissement stable dans le pays.
La taxation des plus-values Les plus-values de cession sont imposées en tant que revenu ordinaire au taux d'imposition des sociétés de 25%.

Les plus-values  de cession de titres du porteur sont soumis à un taux de 12%, applicable à un notionel de 20% du coût de la transaction (20% de la valeur marchande des titres cédés, s'ils ne sont pas côtés).

Les déductions et les crédits d'impôt Les dépenses documentées nécessaires pour obtenir et conserver un revenu brut imposable sont généralement déductibles.
Les amortissements (selon la méthode linéaire) sont déductibles à des taux variables en fonction de la nature de l'actif. D'autre part, le goodwill ne peut être déduit aux fins de l'impôt. Les frais de démarrage peuvent être amortis sur une période de trois à cinq ans (à déterminer par l'entreprise). Les frais d'intérêt et les créances irrécouvrables (pour les créances non recouvrées dans les 18 mois ou plus) sont généralement déductibles.

Les dons à des organismes de bienfaisance donnent lieu à des déductions à des taux variables selon l'organisme bénéficiaire. Les dons à certains types d'organismes (services éducatifs, santé, aide à la jeunesse) sont déductibles à hauteur de 25% du montant, le reste étant converti en crédit d'impôt.

Les amendes et les taxes payées (sauf l'impôt foncier) ne sont pas déductibles d'impôt.

Les pertes fiscales peuvent être reportées sur une période maximale de cinq ans (jusqu'à 50% du revenu imposable net pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2017), après ajustement pour l'inflation. Le report rétrospectif de pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés Les employeurs sont tenus de retenir les charges sociales au nom de leurs employés à des taux variant de 18,1% à 23,1% (selon la situation familiale de l'employé). Les employeurs versent 12,625% du salaire.

Une taxe foncière est prélevée par les municipalités sur les biens immobiliers à des taux variables. Les droits de mutation sont payables à la fois par le vendeur (2%) et par l'acheteur (2%).

Toutes les entreprises sont soumises à un impôt sur la fortune de 1,5% (qui ne s'applique qu'aux biens et titres domiciliés en Uruguay). Au moment de leur constitution, les sociétés sont tenues de payer un impôt forfaitaire au taux de 1,5% sur la base d'un montant de référence actualisé chaque année (impôt ICOSA - 41 513 UYU en 2021). De plus, l'impôt est également dû annuellement pour les sociétés à la fin de chaque exercice au taux de 0,75% sur la base du même montant de référence.


Si une société ne distribue pas de revenu net imposable après trois exercices, ces montants sont traités comme une distribution réputée et sont soumis à un impôt sur les dividendes réputés de 7 %.

 
Les retenues à la source
Dividendes : 0 (société résidente)/7%, Intérêts : 0 (société résidente)/7% ou 12% (selon durée et devise du prêt)/25% (intérêts versés à un résident d'un paradis fiscal), Redevances : 0% (société résidente)/12 %/25% (redevances versées à un résident d'un paradis fiscal)
Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales urugayennes en réponse à la Covid-19
Administration générale des impôts (DGI)
Les autres ressources utiles
Bureau des Douanes

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022