Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Uruguay.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Uruguay flag Uruguay :

Risque pays de l'Uruguay : Investissement

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE vers l'Uruguay ont augmenté de 43 % pour atteindre 2,6 milliards USD en 2020, le niveau le plus élevé depuis 2012, contre 1,8 milliard USD en 2019, malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. En effet, l'Uruguay a enregistré les plus faibles niveaux d'infection par le COVID-19 dans la région et a créé un fonds pour le coronavirus de 625 millions USD. Le pays dispose également d'une industrie technologique dynamique qui, associée à l'augmentation des divers allégements fiscaux accordés aux projets éligibles dans le cadre du régime de promotion des investissements, a entraîné des afflux incroyables. Le stock total d'IDE a été estimé à 33,5 milliards USD en 2020. Le gouvernement uruguayen a prolongé son plan économique en poursuivant une politique budgétaire et monétaire prudente, accompagnée d'un programme de réformes structurelles visant à attirer les investissements étrangers, ce qui a finalement rassuré les entreprises. Les investisseurs étrangers bénéficient des mêmes droits et incitations fiscales que les investisseurs locaux. Les IDE sont libres de toute restriction et ne font l'objet d'aucune déclaration. De plus, il n'y a pas de limite concernant le transfert des bénéfices ou le rapatriement des capitaux. L'Uruguay est membre de la MIGA, l'Agence multilatérale de garantie des investissements de la Banque mondiale. Les flux d'IDE proviennent principalement d'Argentine, du Brésil, d'Espagne, des Pays-Bas et des États-Unis, et les investissements sont dirigés vers la fabrication, la construction, l'agriculture et le secteur tertiaire. Pour l'avenir, le doublement du nombre de projets greenfield dans le domaine de l'information et de la communication en 2020, pour atteindre plus de 37 % de tous les projets annoncés, indique une industrie florissante.

L'Uruguay s'est classé 101e sur 190 pays dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, une baisse de six points par rapport à l'année précédente. Malgré un classement relativement bas, l'Uruguay a réalisé d'importants progrès en matière de paiement des impôts ces dernières années. Le pays souhaite attirer les IDE et dispose d'une agence de promotion des investissements, l'Uruguay XXI. Il existe également une loi de promotion des investissements dans le pays qui garantit l'égalité de traitement pour les investisseurs locaux et étrangers. Les particuliers et les entreprises peuvent créer des entreprises sans avoir à se conformer aux conditions préalables, à obtenir des permis spéciaux de l'État ou à avoir un homologue local. De plus, il n'y a pas de distinction entre les capitaux nationaux et étrangers, et les incitations à la promotion des investissements sont disponibles pour les deux. Les investisseurs étrangers sont attirés par la stabilité politique, le climat des affaires et la main-d'œuvre qualifiée du pays. L'Uruguay est une plaque tournante régionale avec un emplacement stratégique pour accéder au reste de la région. De plus, en tant que membre du Mercosur et ayant des accords de libre-échange avec d'autres pays d'Amérique latine, l'Uruguay donne accès à un marché de plus de 400 millions de personnes et représente un flux de commerce extérieur de près de 74% du total de l'Amérique latine. Les autres atouts de l'Uruguay sont le taux d'alphabétisation le plus élevé d'Amérique latine (98% de la population) et des infrastructures modernes. Cependant, il existe également des défis, tels qu'une flexibilité limitée dans la fixation des salaires, des pratiques strictes de recrutement et de licenciement, une population réduite et la vulnérabilité à la situation économique de ses voisins - principalement le Brésil et l'Argentine. Certains des projets d'investissements étrangers les plus importants et des opérations de fusion-acquisition intervenus ces dernières années en Uruguay concernaient des banques, comme l'acquisition du Crédit Uruguay Banco par BBVA, l'acquisition de la ABN AMRO Bank par Santander et le rachat de Caisse de pension uruguayenne Afinidad AFAP par Grupo Sura. Selon un rapport Uruguay XXI, la finance et les assurances sont le secteur qui attire le plus les investissements (35% des flux), suivis de l'industrie (27%) et du commerce (18%). Parmi les autres investissements importants réalisés récemment dans le pays figurent la construction d'une usine de pâte à papier par le groupe finlandais UPM - qui est le plus gros investissement privé jamais réalisé dans le pays, d'une valeur de près de 3 milliards USD - et l'acquisition de Petrobras Uruguay (filiale du Compagnie pétrolière nationale brésilienne) par la Disa Corporación Petrolífera espagnole, pour 68,17 millions USD.

 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.9656351.646
Stocks d'IDE (millions USD) 31.07929.78931.448
Nombre d'investissements greenfield* 211622
Value of Greenfield Investments (million USD) 3.9681561.149

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

 
Comparaison internationale de la protection des investisseurs Uruguay Amérique latine & Caraïbes Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 3,0 4,1 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 5,2 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 8,0 6,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Uruguay

Les points forts

Les principaux atouts de l'Uruguay sont les suivants :

  • Un régime politique démocratique et stable.
  • Des systèmes éducatif et de santé performants.
  • D’abondantes ressources agricoles.
  • Une main-d'œuvre très qualifiée.
  • Sa stabilité économique. L´Uruguay a été parmi les premières nations en Amérique latine à atteindre un certain niveau de stabilité et de bien-être économique, maintenu par le biais de taxes relativement élevées sur le secteur industriel. Au cours des dernières années, l'économie uruguayenne a bénéficié d'un scénario international favorable pour les exportations de sa production agricole. Enfin, le pays dispose de réserves de devises étrangères confortables.
  • Des perspectives de croissance favorables. L'Uruguay bénéficie de l'augmentation de la consommation interne, du développement de ses exportations, du niveau élevé et d'une diversification de ses investissements.
  • Des relations commerciales privilégiées avec les membres du Mercosur, de l’UE et les États-Unis qui engendrent un niveau d’IDE déjà présents dans le pays élevé.
  • De nombreuses exonérations fiscales pour les investissements, des zones franches, des ports et des aéroports gratuits attrayants.
Les points faibles

Les principaux points faibles du pays sont :

  • Un niveau élevé de dette extérieure qui est soumise aux fluctuations des échanges et aux chocs externes
  • Un niveau d’inflation élevé et difficile à contenir (8,3% en 2021 - FMI)
  • Un endettement public au-dessus de la moyenne régionale (68% du PIB en 2021 - FMI)
  • Une vulnérabilité face aux conjonctures économiques de ses voisins, l’Argentine et le Brésil notamment, vis-à-vis des ses exportations et de liens entre leurs secteurs financiers.
  • Économie vulnérable aux prix des produits de base.
Les mesures mises en place par le gouvernement
En Uruguay, tout investisseur étranger a la possibilité de développer tout type d'activité dans les mêmes conditions que les investisseurs locaux. Le gouvernement incite les investissements étrangers en proposant des exonérations fiscales pour l'investissement et le pays s’est également doté d’une agence de promotion des investissements, Uruguay XXI.

Enfin, le président Vazquez a annoncé fin 2017 des investissements considérables (de 12 milliards d'euros) dans les infrastructures (transports, énergies renouvelables, logements et télécommunications) pour doper la croissance économique et dynamiser la création d’emplois.

Onze zones franches sont implantées dans tout l'Uruguay. Les entreprises peuvent y introduire des biens, des services, des produits et des matières premières d'origine étrangère ou uruguayenne. Les entreprises opérant dans les zones franches sont exemptées des taxes nationales.
 

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Oui
La réglementation concernant les prises de participation
La prise de participation majoritaire au capital d'une entreprise locale est autorisée en Uruguay.
Les obligations de déclaration
L´organisme Uruguay XXI à été spécialement créé afin d´orienter les investisseurs étrangers sur les autorisations et formalités nécessaires à l'implantation. Cet organisme joue le rôle de centralisateur auprès des différents ministères afin de faciliter les démarches auprès de toutes les administrations.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Banque Centrale d'Uruguay.
Demande d'autorisation spécifique
La propriété des entreprises qui développent les activités relatives aux stations de radio et télévision est limitée aux citoyens de l'Uruguay.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Agence de promotion des investissements et des exportations d’Uruguay
Direction de la PME auprès du ministère de l´industrie
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Uruguay
Banque de développement Inter-américaine, Appels d'offres en Amérique Latine
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Chambre de commerce de l'Uruguay

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022