Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Venezuela.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Venezuela flag Venezuela :

Risque pays du Venezuela : Commerce international

Selon les dernières données disponibles, le commerce extérieur du Venezuela représentait 67,2% du PIB en 2017. L'économie du pays dépend fortement des hydrocarbures, ainsi que des prêts de la Chine et de la Russie. Traditionnellement, le pétrole représente plus de 85 % des exportations du Venezuela. Les autres exportations comprennent les alcools acycliques (2,2 %), les réductions de fer (1 %), l'or (1,5 %), les crustacés (0,9 %) et les alcools forts (0,4 %). Le pays importe principalement du pétrole raffiné (16,8%), du riz (4,3%), du maïs (3,5%), du blé (2%) et des médicaments (2%). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et de services a diminué de 50,1 % en 2020 et a diminué d'environ 20,8 % en 2021, tandis que le volume des importations de biens et de services a diminué de 19,5 % en 2020 et a diminué d'un estimé à 5,3 % en 2021. La chute sans précédent du volume des importations et des exportations en 2020 et 2021 était principalement due à la baisse de la demande mondiale résultant de la pandémie de COVID-19.

Les principaux partenaires commerciaux du Venezuela sont les États-Unis, la Chine, l'Inde, le Mexique, la Turquie et le Brésil. Les États-Unis restent le principal client du pétrole. Le pays achète du pétrole au prix du marché et constitue, par conséquent, la première source de devises du Venezuela. Le Venezuela est membre de l'Association d'intégration latino-américaine ainsi que du Système global de préférences commerciales entre pays en développement, et cherche à améliorer et à accroître ses relations commerciales avec la zone sud-américaine, l'UE et la Chine. Cependant, même si le Venezuela est entré dans le Mercosur en 2012 afin de développer le commerce avec ses voisins, son adhésion a été suspendue indéfiniment en 2017 car le pays enfreignait les clauses démocratiques du traité.

Selon l'OMC, le pays a importé 6,5 milliards USD de marchandises en 2020 et exporté 4,9 milliards USD de marchandises sur la même période, ce qui se traduit par une balance commerciale de 1,6 milliard USD. Cependant, même si le montant des exportations était important en 2020, elles ont diminué de plus de 85 % depuis 2018, notamment en raison de la chute des prix du pétrole et de la baisse de la demande mondiale provoquée par la pandémie.

 
La coopération économique internationale
Le Venezuela fait partie de l'OMC, de la Banque Mondiale, de la CEPALC : Commission économique pour l'Amérique Latine, de l'ALADI : Association Latino-américaine d'Intégration, de la MCCA : Marché Commun d'Amérique Centrale. Il a signé l'Accord de Promotion et de Protection des Investissements de 1993 et est partenaire du MERCOSUR. Le pays s'est retiré de la Communauté andine, qui regroupe plusieurs pays du cône sud, en 2006.
Le droit de douane moyen (hors produits agricoles)
12%.
Les ressources utiles
Douanes du Venezuela
Organisation nationale pour la propriété intellectuelle
Le Venezuela a adhéré aux accords de Paris (pour la propriété industrielle), à la Convention de Berne (droits d'auteurs). Mais il est très difficile d'effectuer un contrôle dans ce pays, de protéger ses brevets, marques, dessins. Il est préférable d'avoir recours à l'enregistrement de ses biens ou services dans le pays. Il faut aussi savoir que le pays n'est pas signataire de la convention de Rome (concerne la protection des artistes interprètes). Pour plus d'informations, consulter le SAPI : Service Autonome de la Propriété Intellectuelle.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022