Accéder à la version complète

Ceci est une version réduite de la fiche pays Venezuela.
Identifiez-vous ou créez votre profil pour accéder à la version complète de la fiche pays.

Venezuela flag Venezuela :

Risque pays du Venezuela : Investissement

Malgré l'attractivité du pays liée à sa manne pétrolière, à la taille de son marché national et à la richesse de ses ressources naturelles, les flux d'IDE vers le Venezuela ont diminué ces dernières années en raison de l'instabilité politique et économique du pays. Cependant, selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, le pays a enregistré une légère augmentation des flux d'IDE atteignant 959 millions USD en 2020, contre 934 millions USD en 2019, malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'IDE a été estimé à 25,5 milliards USD en 2020. Néanmoins, le climat d'incertitude découlant des réformes «bolivariennes» (violation des droits de propriété privée, contrôle des devises, réglementation croissante, nationalisations, etc.), l'inefficacité du système portuaire, et la baisse des prix du pétrole (96% des entrées de devises) sont autant d’obstacles à l’investissement. Le gouvernement du Venezuela continue d’équilibrer les politiques régionales et révolutionnaires, sans fermer la porte aux investissements étrangers dont il a cruellement besoin. Néanmoins, le socialisme «bolivarien» mis en place par le gouvernement, principalement interventionniste, ne permet pas aux flux d’IDE de se développer et de réaliser le potentiel du pays. Une loi de 2014 sur les investissements étrangers réduit les droits statutaires des investisseurs étrangers par rapport au régime précédent.

En conséquence, le Venezuela est classé 188e sur 190 pays dans le classement Doing Business 2020 établi par la Banque mondiale en 2020, comme l'année précédente. Alors que le Venezuela possède les plus grandes réserves de pétrole du monde et une situation géographique stratégique, le pays a également le taux d'inflation le plus élevé du monde, une corruption endémique, des niveaux élevés de pauvreté et de violence, une instabilité économique et politique, un fort interventionnisme d’état et un cadre juridique restrictif.  En outre, le pouvoir judiciaire est hautement politisé et est souvent influencé par le pouvoir exécutif, et même si le système juridique du Venezuela est ouvert à l’IDE, il est manipulé par le pouvoir exécutif. Pour cette raison, les IDE au Venezuela ont été inférieurs ces dernières années par rapport à une majorité de pays d'Amérique latine. En outre, de nombreuses sociétés multinationales (dont General Mills, General Motors, Kimberly-Clark, Exxon Mobil, Bridgestone Firestone, Kellogg's, United Airlines et Delta Airlines aux États-Unis) ont quitté le pays ces dernières années pour vendre leurs actifs à bas prix ou les abandonner complètement. Environ 150 multinationales maintiennent leur présence dans l'attente d'une reprise. Elles ont interrompu ou réduit leur production et licencié des travailleurs tout en continuant à leur fournir un salaire minimum et, dans de nombreux cas, des repas.

 

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Banque de développement Inter-américaine, Appels d'offres en Amérique latine
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Créer une entreprise
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise au Venezuela.
Les ressources utiles
L'Agence de promotion des investissements du Venezuela
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Venezuela Latin America & Caribbean
Procédures (nombre) 20,00 8,00
Temps (jours) 230,00 25,22

Source : Doing Business.

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

> Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022